Vitres autonettoyantes, PEFC… : Les bons gestes du chauffage au bois

Beaucoup de constructions parmi les maisons éco-responsables ont fait le choix du chauffage au bois. Or cette solution n’est pas sans impact sur l’environnement. Vous pensiez que le chauffage au bois était inoffensif? Pas sans les bons gestes et les bons choix!

Des poêles labellisés flamme verte aux vitres autonettoyantes disponibles chez certains spécialistes, de plus en plus de solutions existent aujourd’hui pour profiter d’un bon feu de bois sans culpabiliser! Présentation!

Le chauffage au bois – solution écologique?

PEFC labelOui et non… Si le bois semble la solution de chauffage idéale, il est n’est pour autant pas sans défauts! Le principal est la production de particules polluantes produites par la combustion du bois. On estime en France aujourd’hui que 76% des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) sont engendrés par cette utilisation du bois. Mais il ne faut pas pour autant tirer un trait définitif sur cette solution qui a pourtant d’autres nombreux avantages pour peu que l’on soit attentif à son origine.
Il est dorénavant possible de se fournir en bois cultivé responsablement, c’est à dire provenant d’une gestion durable des forêts. Ajoutez à cela une multitude de solutions locales et vous obtenez une énergie renouvelable au bilan carbone proche de 0.

Le chauffage au bois – les bons gestes

Vous l’aurez compris c’est donc avec l’équipement que tout se joue! La majorité des pollutions étant engendrée par des installations peu performantes, il est crucial de bien choisir son système de chauffage. Voici quelques pistes à étudier si le chauffage est bois vous tente :

  • Label Flamme Verte – Le matériel ainsi labellisé garantit une diminution de 10% des pollutions intérieures (dues aux particules fines) par rapport à une installation non-labellisée. Non négligeable.
  • Label PEFC – Ce label indique le bois que vous utilisez provient d’une gestion responsable de la foret. En gros, pour chaque arbre coupé, un autre est replanté.
  • Limiter l’usage de produits chimiques – Que ce soit pour allumer le feu ou pour nettoyer la vitre de poêle, limitez, ou mieux supprimez, l’utilisation de produits certes efficaces mais nocifs pour l’environnement. Un bon poêle vous permettra de démarrer votre feu sans accélérateur et il existe aujourd’hui des vitres autonettoyantes qui vous permettrons de profiter d’une belle vue sur votre feu sans pour autant sortir la bombe de décap’ four tous les mois.
  • Entretenir régulièrement – Il est recommandé de ramoner votre cheminée chaque année. Non seulement pour faire plaisir à votre assurance mais aussi pour assurer un fonctionnement optimum de votre solution de chauffage.

Une fois ces quelques gestes mis en place, vous pourrez profiter de l’une des rares solutions de chauffage qui ait le double bénéfice d’être efficace et belle. L’investissement en vaut la peine.

Comments are closed